Risacca non erra

« Emigration ici et immigration là sont les
deux faces indissociables d’une même réalité »

Abdelmalek Sayad, La double absence.

Pas d’errance ou d’erreur dans le mouvement perpétuel des vagues, ni dans celui de leur ressac : entre les rives de Nice et celles d’Annaba, Risacca non erra propose une pluralité de récits. Ce sont les voix d’un père endeuillé, d’un activiste italien, d’un surfeur, ou encore d’une sœur et de son petit frère harraga (1). Les points de vue s’alternent, se complètent, se contredisent parfois. D’une plage d’Annaba jusqu’à la fontaine d’un jardin niçois, en passant par l’Île de Sardaigne ou la gare de Ventimiglia, nombreux sont ceux et celles qui défendent la liberté de voyager et d’émigrer. Kamel Belabed, qui représente une association de soutien aux disparu.e.s en mer, dénonce l’indécence des politiques migratoires : « Voir des gens mourir, et trinquer dans les couloirs des Nations Unies, décider du sort du monde, ça ce n’est pas normal ».

Avec Abd-el-Kader, un jeune sauveteur en mer et surfeur, quelques espoirs s’énoncent pour construire un avenir en Algérie. Les vagues générées par le Mistral soulèvent des possibilités imaginaires et poétiques, car une vague vient inéluctablement d’ailleurs. L’à-venir d’« une jeunesse » algérienne ne semble plus se limiter aux difficultés administratives, au chômage, aux manques démocratiques… Des voix qui viennent de Nice, Annaba, Ventimiglia… Elles font apparaître des îles, des refuges, des échos, elles ont la forme des ressacs.

1. Harraga signifie brûleur en arabe, sous-entendant la transgression d’un interdit. En Algérie, il désigne plus généralement les émigrés clandestins.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s