Tepentar (horizon) / Lyon

pasobligesdenousaimer-visuel-1

Tepentar (horizon) est un film – carnet de notes – construit lors d’une résidence en Inde en avril 2015 avec l’équipe du post-diplôme de l’école d’art de Lyon. J’ai choisi d’en présenter une première version lors de l’exposition collective : Nous n’étions pas obligés de nous aimer

NOUS N’ÉTIONS PAS OBLIGÉS DE NOUS AIMER
Christophe de Rohan Chabot
Shqipe Gashi
Pierre Michelon
Nissreen Najjar
Anouchka Oler

avec la participation de Shelter Press

À l’impératif de bonheur et d’accomplissement prescrit par la vie moderne, le titre de cette exposition répond par un pas de côté. Dans son ambivalence, il adresse notamment les liens tissés au sein d’une exposition de groupe qui interroge l’identité même de ce qui fait groupe, dans l’espace physique de l’exposition comme dans l’espace social et affectif d’un territoire artistique, politique, ou encore national. On ne choisit pas ses compatriotes, mais on choisit ses amis, écrivait Guy Hocquenghem.


Il s’agit de faire avec les doutes, les fragilités, les ambiguïtés, les manipulations, les tensions. Être ensemble, non pas sous la bannière de l’appartenance, mais dans la réunion temporaire des affinités construites. Chacune des œuvres de l’exposition, dans son indépendance, est seule en compagnie des autres et engage un rapport à la fois concret et symbolique avec l’architecture, l’institution, le spectateur.

François Piron

p1100901

02_Tepentar_installation

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s