HALL NOIR 2017 / Bourges

Pour les 40 ans du Centre Pompidou, le Hall noir de Bandits-Mages invite les étudiants de l’école de recherche graphique de Bruxelles (ERG) à participer à un atelier de recherche et de création avec Pierre Michelon. Pour ré-interpréter à leurs côtés la collection vidéo du Centre Pompidou, Pierre Michelon s’est inspiré d’une méthode développée par l’historienne de l’art Hannah Feldman dans son livre From a Nation Torn: Decolonizing Art and Representation in France, 1945-1962. Il s’agit d’explorer et miner « l’amnésie » de la violence coloniale et de ses répercutions sur nos corps, sur nos paysages, et plus largement sur ses représentations. Pour fabuler des récits alternatifs, Feldman propose de confronter les « pratiques artistiques avancées » (supposément la collection video du centre Pompidou) et les « expériences et pratiques populaires » (supposément la collection video des « amateurs » de Mémoire/ciclic). Bientôt les artistes et les amateurs se rejoignent, ils et elles changent d’étiquette : celles et ceux qui aiment… Celles et ceux qui aiment jouer avec la caméra et le feu, celles et ceux qui filment les fantômes et enregistrent leurs voix.

01_hall_noir_ok

00_hall_noir_ardoise_P1004554

Panneau « générique » de l’installation vidéo au château d’eau-château d’art, Hall noir, Please another story-history-herstory, Bourges, 2017.

06_CARTE_SPATIALISATION_V2 from Bandits-Mages on Vimeo.

23674681_10213214019578680_2656458368373678762_o

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s